skip to Main Content

Le 29 septembre s’est déroulé un conseil territorial en mairie de Levallois. Je suis intervenu à l’occasion des 2 délibérations instituant une taxe d’enlèvement des ordures ménagères commune pour l’ensemble des communes du territoire.  Devant les nombreux obstacles administratifs et politiques qui se dressent devant nous pour aboutir à une taxe uniforme sur le territoire je suis intervenu avec le texte suivant:

Monsieur le président, chers collègues,

Or donc nous devons instituer une TEOM unique sur l‘ensemble du territoire de POLD. Sachant que toutes les communes ne collectent pas la TEOM et que celles qui la collectent ont pour beaucoup des taux différents.

Donc l’exercice consistant à trouver un taux unique de TEOM pour les 11 collectivités s’annonce hautement acrobatique tant d’un point de vue arithmétique que politique. Alors certes le législateur dans son infinie sagesse a prévu un délai de… 10 ans excusez du peu pour y arriver. Mais dans 10 ans chers collègues il sera trop tard. Nous aurons explosé les objectifs de l’accord de Paris et nous serons allégrement sur la voie d’un réchauffement de 3 à 4 ° supplémentaires et le climat sera devenu incontrôlable.

Aussi afin de s’épargner des années et des années de calculs d’apothicaires, de tensions politiques pour in fine aboutir à un résultat inutile et dévastateur, je vous propose de profiter de cette évolution imposée par la loi pour changer de braquet et abandonner la TEOM. M le président, chers collègues, l’heure n’est plus à une gestion comme d’habitude des déchets. Il est urgent de mettre en œuvre une politique de réduction active et volontariste des déchets sur notre territoire. Il s’agit in fine de réduire nos émissions de gaz à effet de serre associées à la surconsommation dont ces déchets sont le symptôme.

Aussi chers collègues je vous propose de travailler dès maintenant à l’instauration d’une taxe incitative à taux unique sur l’ensemble du territoire. De nombreuses collectivités ont d’ores et déjà instauré une taxe incitative sur leur territoire. Les résultats convergent tous vers une réduction massive du tonnage des déchets collectés. Grâce à la taxe incitative nous mobiliserons nos ressources vers un objectif mobilisateur sur le plan politique et vertueux sur le plan climatique et nous ferons de notre territoire un exemple de la lutte pour la réduction des déchets et contre le réchauffement climatique.

Merci.

Le maire de Saint Cloud rapporteur de la proposition a répondu qu’il ne fallait pas punir mais les inciter les habitants du territoire à diminuer leurs déchets.

Alexis Martin a rétorqué ensuite que les gens paient bien leur facture d’électricité en fonction de leurs consommation et non en fonction de la taille de leur logement. Pourquoi ne paieraient ils pas l’enlèvement de leur déchets en fonction de la quantité de déchets générée par le foyer.

Vincent Poizat

Back To Top