skip to Main Content

La démocratie locale ne se résume pas à un vote tous les 6 ans. Nous l’avons constaté lors de notre campagne, les habitants de notre ville ont envie de participer à la vie municipale. Nous vous donnerons les moyens d’avoir la parole durant notre mandat, car il s’agit de la qualité de votre vie quotidienne et de celle de vos enfants.

Le Rapport de la Chambre régionale des comptes de 2018 est cinglant. « La commune de Rueil-Malmaison est dans une situation financière dégradée qui impose une modification profonde du modèle de fonctionnement ». Emprunts à risque, train de vie élevé, manque d’éthique et de transparence, la gestion de la ville est mise en cause, sans compter les 70 millions d’euros de dépenses supplémentaires engagées depuis 2018 sur la ZAC de l’Arsenal. La municipalité choisit de réduire certains services (bus scolaires, auxiliaires de puériculture municipales, créneaux scolaires de piscine) mais d’autres solutions sont possibles.

Nos 100 premiers jours de la mandature

Nous réaliserons un diagnostic financier et écologique (qualité de l’air, de l’eau, nuisances sonores, espaces verts résiduels…) de la ville. Ce diagnostic servira à dresser un état des lieux objectifs et à identifier au cours d’un débat citoyen les mesures prioritaires à prendre ainsi que le calendrier associé.

Notre ambition est de vous offrir un haut niveau de service public (crèches, centre de santé…) en confiant ces missions à des sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) à but non lucratif. Le capital de ces sociétés sera partagé entre la ville, les financeurs, les salariés et les habitants bénéficiaires pour des prises de décision partagées.

Devenir acteur des choix de la ville

Gouverner avec vous, c’est vous offrir différentes possibilités de devenir acteur des choix de notre ville, que ce soit au sein d’un conseil de projet, du conseil des sages ou du conseil municipal des jeunes. Ces différentes instances constitueront le socle d’une démocratie locale active et utile. L’opposition municipale disposera d’un poste d’adjoint et de président d’une commission. Nous assurerons la représentation de chaque groupe d’opposition au sein des instances où la ville est présente (SITRU, Syndicat Vélib…).

« Une démocratie doit être une fraternité, sinon c’est une imposture. »
Antoine de Saint Exupéry.

NOS PRINCIPALES PROPOSITIONS

#1 RÉALISER UN AUDIT DES FINANCES DE LA VILLE

Les résultats seront débattus avec les Rueilloises et les Rueillois. Les conclusions de ce débat nous serviront à prendre les 1ères décisions.

#2 CONFIER DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC À DES SCIC (CRÈCHE, CENTRE DE SANTÉ,RESTAURATION COLLECTIVE…)

Ces sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) sont sans but lucratif et à gouvernance partagée. Par exemple : le conseil d’administration d’un centre de santé serait composé de 5 collèges : des praticiens (médecins et infirmières), des patients (vous les rueillois !), des financeurs (CNAM, CAF, CD92), des élus municipaux et des associations/partenaires.

#3 CRÉATION D’UN « CONSEIL DES SAGES »

Avec ce conseil, les élus bénéficieront de l’expertise de bénévoles disponibles et compétents pour recueillir des propositions réfléchies sur les projets de la ville ou sur des dossiers d’intérêt général dont les Sages se seront autosaisis. Ce conseil émettra des avis ou suggestions, avec pour vocation la recherche de l’intérêt commun et celui des générations futures.

#4 DONNER UN RÔLE ACCRU AU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES (CMJ)

Saisi avant chaque conseil municipal sur les principales délibérations, il rendra un avis consultatif lu en conseil par le Maire. Il pourra également élaborer des propositions soumises au Conseil municipal.

#5 CRÉER DES CONSEILS DE PROJET PONCTUELS

Créés indépendamment les uns des autres pour examiner et co-construire les projets structurants de la ville (déplacement, urbanisme …). Ouverts à tous, ils seront composés de 5 collèges : élus dont opposition, experts, citoyens volontaires ou tirés au sort, entreprises et associations, représentants des conseils.

#6 REDONNER UN RÔLE ACTIF À L’OPPOSITION

Proposer une fonction de maire-adjoint et de président de commission aux élus de l’opposition.

15_NathanLefeubvre

« Les conseils de village ré-écriront eux-mêmes leur règlement intérieur lors d’une assemblée générale. Ils éliront leur bureau et président et seront ainsi rendus indépendants de la mairie.»

NATHAN LEFEUBVRE
CANDIDAT #15 DU RENOUVEAU

INSPIRATION les conseils de projet à Kingersheim

La ville de Kingersheim (68) a mis en place les conseils de projet ou participatif. Un conseil de projet est créé à chaque fois qu’un projet est mis à l’agenda à l’initiative de la Ville ou des habitant.es. Il prend en charge la phase décisive de réflexion, de débat, de concertation et de coproduction qui prépare à la phase de décision, portée par le Conseil municipal. Il est composé de 4 collèges : des citoyens dont la moitié tirés au sort, des élus, des experts, des entreprises et associations.

Back To Top